Ramsay Santé
Clinique de la Sauvegarde

Portrait de Carole, en poste depuis 25 ans

Article le

À l’occasion des 50 ans de la clinique, nous avons voulu savoir comment le personnel en poste depuis de nombreuses années, avait vécu les évolutions de la Clinique de la Sauvegarde au fil du temps.

Nous avons donc posé la question à trois cadres de santé pour le savoir. Trois histoires, trois parcours que nous avons le plaisir de vous faire partager.

 

Portrait de Carole, en poste depuis 25 ans

Carole Combaz est responsable de l’unité de soins cardiologie, chirurgie cardiaque et USIC (Urgences et Soins intensifs de cardiologie) à la Clinique de la Sauvegarde (Auvergne-Rhône-Alpes). À l’occasion des 50 ans de la clinique, elle revient sur son parcours au sein de l’établissement.

 

Pour celle qui a débuté en tant qu’infirmière dans cette clinique lyonnaise en février 1995, les vingt-cinq années écoulées ont été témoins de nombreuses transformations, réalisées au fil des réaménagements et des progrès de la prise en charge patient.

Un parcours plein de surprises

« Quand j’ai commencé ici, je venais de la région parisienne. Le premier mois, j’ai été infirmière polyvalente. Puis très vite, j'ai choisi un poste d’infirmière en cardiologie et chirurgie cardiaque ». Les années ont passé et en 2008, Carole Combaz est devenue Responsable de projet Dx Care pour l'informatisation des dossiers patients.

En 2010, après une licence en management des services sanitaires et sociaux, elle a évolué pour devenir Responsable de soins en cardiologie, chirurgie cardiaque et USIC, auxquels se sont ajoutées les unités de soins intensifs et réanimation en tant que responsable de pôle en 2014, après une 1ère année de Master en management des services sanitaires et sociaux.

Aujourd’hui, ses missions consistent à encadrer les équipes, s’assurer du respect des protocoles et des procédures en lien avec la direction, gérer les plannings, les formations et garantir la sérénité de ses collaborateurs au travail. Un rôle qu’elle prend très à cœur : « Nous avons la chance d’avoir une très bonne ambiance au sein de l’équipe. Le métier de soignant est loin d’être facile tous les jours. Je dois m’assurer que tout le monde l’exerce dans les meilleures conditions possibles et veiller à l’harmonie entre collègues. Il faut se montrer présent et à l’écoute ! »

Évolution des parcours de soins

« En 25 ans, la cardiologie a énormément évolué. On a assisté à la mise en place de nouvelles techniques d’anesthésie et de chirurgie. Tout cela a largement contribué à simplifier le parcours patients ». La durée des séjours s'est réduite en chirurgie cardiaque et en cardiologie, les patients se rendent au bloc opératoire debout, la mise en place des certifications, le développement de la RAAC (1) les évolutions ont été nombreuses ! « D’ailleurs, la clinique a reçu en 2016 la 3ème place du trophée de l’innovation médicale par la FHP (Fédération Hospitalière privée) d’Auvergne-Rhône-Alpes. »

Plus globalement, Carole Combaz constate des avancées en ce qui concerne la prise en compte du patient dans sa globalité. « Aujourd’hui, on s’intéresse à la situation sociale de chacun, on prend le temps de tout expliquer à l’entourage… Le patient est moins passif, on le rend véritablement acteur de sa prise en charge ».

 

 

Deux autres portraits à lire très prochainement…

 

(1) Récupération Améliorée Après Chirurgie : Prise en charge permettant au patient de se rétablir, de retrouver plus rapidement son autonomie après un acte chirurgical et de rentrer au domicile dans un délai plus court.

 

Article précédent

Face au Covid-19, le rôle du comité d'éthique des établissements de santé

Depuis le début de la crise sanitaire, pour accompagner au mieux les soignants, mais aussi les patients et leurs familles, certains établissements ont formé...

Article suivant

Portrait de Françoise, en poste depuis 23 ans

Arrivée en 1997 à la clinique en tant qu’aide-soignante remplaçante, Françoise a depuis fait du chemin ! Retour sur plus de deux décennies au sein de cet...